Crise de l’accueil : un mois que des demandeurs d’asile ne sont plus accueillis

Cela fait un mois que ça dure : Fedasil n’est plus en mesure d’accueillir les demandeurs d’asile. Cela veut dire beaucoup ne peuvent pas s’enregistrer. Une file de 400 personnes. Certains attendent dans le froid depuis 10 jours (!!!). Sans rien comprendre, après une traversée éprouvante pour fuir la guerre et le chaos – entretenus par nos pays dans les leurs. C’est inhumain.

Bravo aux voisins et aux bénévoles d’Amitié Sans Frontières notamment, d’apporter un peu de thé, de café et des biscuits.

Et bravo aussi aux travailleur·euses de Fedasil qui essayent, chaque jour, d’aider comme ils peuvent. Eux aussi sont à bout et font des grèves pour demander des conditions de travail et de sécurité correctes, pour que leurs heures sup soient reconnues. Il faut un véritable réseau d’accueil structurel et de qualité en Belgique, sans privatisation, et sans crises artificielles, créées par l’austérité et par la volonté des différents gouvernement de faire pourrir la situation de l’accueil. Mais plutôt que de créer de vrais centre d’accueil pour les réfugiés, le gouvernement #Vivaldi préfère annoncer 3 nouveaux centres fermés pour sans-papiers, des zones « hors Etat de droit », qui nous coutent un pont, pour enfermer des travailleurs ou même des étudiants pourtant en règle de visa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s