Mawda, 3 ans déjà, on n’oublie pas

Il y a trois ans déjà, Mawda nous quittait. Aujourd’hui, la famille est accompagnée de ses soutiens indéfectibles pour retourner sur sa tombe.

L’occasion de se souvenir de Mawda, une enfant pleine de vie. Mais aussi de se rappeler que sans le combat acharné de citoyens et militants, l’Etat belge aurait réussi son opération oubliette, en faisant enterrer le corps de Mawda en cachette dès le lendemain de sa mort, en prétendant que c’était des migrants qui l’avaient tuée pour s’en servir de bouclier, etc.

Aujourd’hui, nous savons à quel point la police et le parquet ont menti, grâce à des enquêteurs indépendants comme le journaliste Michel Bouffioux. Nous nous souvenons aussi de l’instrumentalisation nauséabonde de ministres et responsables NVA.

Et nous pensons que, vu la politique migratoire belge et européenne, un tel drame pourrait se produire à nouveau. Autant d’éléments qui justifient l’action de la campagne www.justice4mawda.be qui invite les citoyens à interpeller les élus pour une véritable commission d’enquête.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s