Succès de la 4ème édition du brunch de solidarité avec les réfugiés

Cette année encore notre réseau de soutien aux réfugiés a organisé un grand brunch de solidarité avec les réfugiés à l’approche de Noël, période propice aux messages de solidarité, de bienvenue et de partage. Cette édition eut, pour beaucoup d’entre nous, l’effet d’un chaud rayon de soleil, pendant une journée qui s’annonçait sombre. En effet, une manifestation fasciste se tenait au même moment suite à l’appel de l’extrême-droite.

Au total, 350 visiteurs, dont une septantaine de réfugiés et une soixantaine de bénévoles pour assurer l’intendance et préparer les plats… et une récolte d’argent (environ 1500 euros) qui nous permettra de continuer à offrir pendant plusieurs mois le petit-déjeuner du vendredi aux réfugiés qui font la file devant l’office des étrangers.

Au programme, chanson, musique et danse. Une ambiance festive, l’idéal pour faire connaissance. Merci aux artistes comme Octavio Amos qui ont rythmé nos rencontres.

Merci à Manon Aknin et Fabienne Pennewaert pour les photos.

Merci à Stefano pour la vidéo.

Extrait du discours de Laurane Dupont et Loïc Fraiture :

 » Ce matin, d’autres citoyens solidaires ont organisé un meeting à la CGSP pour porter une voix antiraciste et solidaire. Notre brunch s’inscrit totalement dans cette démarche. Nous devons soutenir un front de résistance large, unis et organisé. Nous devons œuvrer à la convergence de toutes les forces de la solidarité pour obtenir des victoires. Car des victoires on peut en avoir. Comme le montre la défection du gouvernement sur son projet des visites domiciliaires par exemple. Avec Amitié Sans Frontières, nous voulons conscientiser et construire une toute autre culture que celle imposée par Francken & co. Une culture qui n’est pas celle de l’individualisme et du repli. Une culture de la solidarité et de l’égalité. Pour nous la solidarité va au-delà de l’humanitaire. Le combat pour la solidarité se base sur la prise de conscience que nous avons tous le même intérêt : on a tous intérêt à conquérir des droits égaux pour l’ensemble des travailleurs et de la population. Nous devons convaincre, sans relâche, que les réfugiés, les sans-papiers, les migrants servent avant tout comme un laboratoire de la division à ceux qui veulent tirer profit de nos richesses et qui veulent casser nos mouvements d’unité.

Car il y a un lien direct entre les attaques de Maggy De Block sur la santé publique et les attaques de Denis Ducarme contre l’Aide Médicale Urgente pour les sans-papiers. Car il y a un lien direct entre le démantèlement de la sécurité sociale pour l’ensemble des travailleurs et les attaques contre les allocations sociales pour les familles de réfugiés. Car il y a un lien direct entre les mouvements qui se battent contre les expulsions et pour le droit pour les sans-papiers d’occuper des bâtiments vides, et les mouvements qui revendiquent le droit au logement décent pour tous en demandant la construction de logements sociaux et le plafonnement des loyers privés. Car il y a un lien direct entre les flexijobs que le gouvernement nous a imposés et le dumping social, l’exploitation des travailleurs sans-papiers et les contrats au rabais proposés aux réfugiés. Car il y a un lien direct entre le procès contre les hébergeurs de migrants et les premières condamnations cette année de leaders syndicaux.

A leur laboratoire de la division pour le modèle de société antisociale, nous devons créer notre propre laboratoire de la solidarité pour une société juste. Merci à tous, amusez-vous et rejoignez-nous ! « 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s