Des réfugiés devant l’office des étrangers, malgré le congé !

Ce matin l’office des étrangers faisait le pont. Aucune information affichée pour prévenir. Des familles de Tchétchènes, d’Albanais, de Kosovars, de Camerounais, avec enfants malades et handicapés, deux femmes enceintes de 8 mois,… Tous complètement perdus et désemparés.
On a essayé de les aider comme on pouvait. Le Samu social a pu trouver une place dans un centre pour une partie d’entre eux mais les autres devront tenter leur chance eux-mêmes en appelant le numéro gratuit à 17h29, sans traducteur et surtout sans aucune garantie. Certains sont arrivés avant hier et n’auront aucune solution de logement jusqu’au moins lundi. D’autres avaient même des rendez-vous pour leur interview aujourd’hui (voir photo) !
Qu’est ce que ça coûterait d assurer un minimum d accueil et d’information, un minimum d’humanité, pour ces familles qui fuient la guerre et la misère???
Ce n’est finalement qu’un exemple assez anecdotique parmi tout ce qu’on voit tous les autres jours. Mais ce système de chaos est général, il est clairement organisé par ceux qui tirent les ficelles. Toute la politique d’asile repose de plus en plus sur un principe simple : le pourrissement de la situation des réfugiés pour les dissuader de rester en Belgique et pour qu’ils aillent tenter leur mal chance ailleurs.

18767704_10155412441984612_7976556929225028318_n

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s