« Combien de temps allez-vous encore avaler les couleuvres racistes de la N-VA, M. Michel ? »

Le 23 mars à la Chambre, le député PTB Raoul Hedebouw a interpellé Charles Michel sur les propos de Theo Francken – qui n’a même pas daigné être présent. Celui-ci avait en effet accusé Médecins Sans Frontières de « traite d’êtres humains » parce qu’ils sauvent des vies en Méditerranée. « Intolérable », a pointé Raoul Hedebouw, qui a demandé à Charles Michel de condamner les propos de Francken, et a dénoncé la N-VA, qui veut faire oublier les scandales dans lesquels elle est mouillée en tapant sur les plus faibles.

Auteur : Rédaction en ligne PTB

« Notre secrétaire d’État à la Migration ne trouve rien de mieux que de dire que des organisations comme Médecins Sans Frontières font en fait de la traite d’êtres humains. Il demande en fait à ce que MSF ne sauve pas ces vies, les laisse dans la mer.

Dans ce cadre-là, monsieur le Premier ministre, vous avez appelé le secrétaire d’État à nuancer ses propos. On fait comment pour nuancer des propos comme ça ? On propose quoi ? Que les gens se noient un petit peu dans la mer ? On propose quoi ? Qu’ils arrêtent de faire un petit peu de la traite d’êtres humains ? Comment on fait pour nuancer ce type de propos, chers collègues ? Ce genre de propos est intolérable ! Ils stigmatisent des centaines de milliers de personnes qui fuient les guerres, qui fuient la misère, qui fuient le réchauffement climatique, qui sont dans le besoin. Et on a ici un secrétaire d’État qui vient nous dire que toute cette aide, c’est de la traite d’êtres humains. »

Des centaines de personnes tentent chaque jour de travers la Méditerranée au péril de leur vie. Comment croire qu’en allant bombarder sans cesse en Libye, en Afghanistan ou en Irak, on va empêcher les gens de fuir ces guerres? Comment croire, alors que les inégalités explosent et que 8 personnes dans le monde possèdent autant que 3,5 milliards d’êtres humains, que ce modèle est tenable et que les gens ne vont pas se mettre en route pour quitter la misère et mettre leur famille à l’abri ? La responsabilité des gouvernements occidentaux est immense.

Raoul Hedebouw a ensuite enchaîné : « Le mardi, quand le secrétaire d’État a tweeté ces propos ignobles, vous m’avez taxé de “populiste”. Mais, le même jour, quand ce secrétaire d’État fait ce tweet, vous dites qu’il doit nuancer ses propos. Moi je vais vous le dire très clairement, monsieur le Premier ministre : s’il y a des populistes ici, dans cet hémicycle, c’est bien au sein de la N-VA. »

Après que Charles Michel a condamné les propos de Theo Francken, Raoul Hedebouw a ajouté : « Monsieur le Premier ministre, vous avez eu raison aujourd’hui de condamner les propos de votre secrétaire d’État. Mais je crois qu’il faut aller plus loin parce que, comme vous le savez, il y a un agenda de la N-VA qui, aujourd’hui, est très mal à l’aise car elle est taxée par beaucoup de néerlandophones, par beaucoup de Flamands d’être un parti traditionnel comme les autres. Et qu’essaie de faire la N-VA ? La N-VA veut trouver un paratonnerre et fait des petits jeux de communication en tapant sur les plus faibles.

Eh bien monsieur le Premier ministre, je vous pose la question : combien de temps encore allez-vous encore avaler les couleuvres racistes de la N-VA ? Il est temps de dire stop ! »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s