Marc Van Ranst, notre épidémiologiste national au petit-déjeuner du vendredi devant l’Office

Depuis la rentrée, nous avons repris notre petit-déjeuner du vendredi matin devant l’Office Des Etrangers. La situation reste critique pour les réfugiés, et particulièrement les familles qui doivent attendre de nombreuses heures à l’extérieur, sans abri malgré les conditions hivernales, devant cette administration fédérale. Mais nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir leur offrir un peu de chaleur humaine. Ces dernières semaines de nombreux jeunes écoliers sont venus nous prêter main forte. Nous continuerons et vous invitons à participer quand vous le souhaitez !

Vendredi passé, Marc Van Ranst, notre épidémiologiste national, a participé au petit-déjeuner du vendredi devant l’Office, afin de “désobéir” symboliquement aux injonctions des autorités concernant le soutien de la population belge aux réfugiés. L’épidémiologiste national et professeur à la KUL, Marc Van Ranst, avait fortement réagi aux propos du gouverneur de Flandres Occidental qui avait déclaré il y a deux semaines: « Ne nourrissez pas les réfugiés, sinon d’autres viendront ». Dans une carte blanche, Marc Van Ranst, pourtant nommé par le gouvernement fédéral à un poste interministériel des plus importants, était sorti de son devoir de réserve et s’en était pris ouvertement à la politique du gouvernement à l’égard des réfugiés : “Dit is het fascisme 2.0-virus. Kom achteraf niet zeggen dat we het niet wisten”.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s