Raoul Hedebouw : « Aucun douanier ne m’empêchera d’aller là où ma famille peut être plus heureuse »

img9280_1

À l’opposé de la construction de l’Europe-forteresse, ne faudrait-il pas offrir aux migrants une voie légale pour venir déposer une demande d’asile en Europe? La question a été posée jeudi dernier au Parlement par Raoul Hedebouw, député et porte-parole du PTB, au ministre des Affaires étrangères.

Lire dans Solidaire

Auteur : Axel Bernard

Raoul Hedebouw (PTB): « Monsieur le président, monsieur le ministre, chers collègues, la semaine passée, 1 100 migrants sont morts en Méditerranée en tentant de franchir les murs de la forteresse Europe, morts pour avoir voulu rechercher le bonheur ailleurs que sur leur continent. C’est douloureux.

J’ai travaillé deux ans, dans le cadre de la coopération au développement, à Kinshasa. J’ai rencontré des centaines de personnes fuyant la guerre à l’est de leur pays. Je peux vous dire que le modèle politique qui espère vouloir contraindre les gens à rester dans leur misère, à continuer à vivre dans des régions où sévit la guerre, à coup de balles, en construisant des murs, ne fonctionnera pas. En effet, le jour où je serai convaincu qu’au-delà d’une frontière, ma famille pourra vivre plus heureuse, on pourra en mettre des douaniers, des policiers et des soldats, rien ne m’empêchera de passer de l’autre côté à la recherche de ce bonheur!

Or, comme The Guardian le révélait, ce matin, le draft qui est à la base des discussions qui ont lieu cet après-midi au sein du Conseil des ministres européen auquel assiste le Premier ministre est terrible. En effet, il ne prévoit que 5 000 places d’accueil supplémentaires en Europe. Pire encore, sur cette base, les premiers ministres européens sont appelés à débattre du plan de rapatriement forcé de 150 000 migrants qui sont arrivés en Italie. Voilà le document de base au sujet duquel notre Premier ministre discutera!

En outre, la question de savoir comment résoudre le problème du passage de la Méditerranée, en envisageant la destruction des bateaux des passeurs, devrait également être abordée.

C’est totalement inacceptable à nos yeux et lorsque j’entends parler d’effet d’aspiration, j’ai les cheveux qui se dressent sur la tête. C’est précisément la suppression de l’opération Mare Nestrum et des mesures permettant l’organisation des opérations de sauvetage qui a engendré la hausse du nombre de décès. C’est la vérité.

Comment le gouvernement belge contribuera-t-il à la mise en place d’une traversée plus sûre? L’organisation Vluchtelingenwerk Vlaanderen suggère par exemple un système de visa humanitaire. Comment le gouvernement offrira-t-il aux réfugiés une réelle alternative afin de prendre les passeurs de vitesse? »

Des moyens surtout militaires

Dans sa réponse, Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères a défendu les axes définis par Mme Mogherini, la Haute Représentante de l’Union pour la Politique étrangère : « Il faut lutter plus efficacement contre le trafic des êtres humains. Il faut assumer nos responsabilités en termes de protection internationale. Il faut renforcer la surveillance des frontières et augmenter les capacités de sauvetage. » Pour le ministre, il est impératif de lutter plus efficacement contre les passeurs en augmentant les moyens de Frontex et le budget des opérations de surveillance des frontières. « Leurs bateaux doivent être détruits, leurs biens saisis et nous devons les empêcher d’acquérir de nouvelles embarcations. » À cette fin, « nous sommes prêts à consacrer des moyens à une opération commune en Méditerranée. Le ministre de la Défense est disposé, au besoin, à engager le navire de commandement et d’appui logistique Godetia, ainsi qu’à envisager le détachement d’équipes sur des navires. Pour le reste, la politique européenne d’immigration et d’asile ne change fondamentalement pas. Seule une « relocation » d’une partie des demandeurs d’asile arrivant en Italie, Grèce ou Espagne dans d’autres pays de l’Union est envisagée. « Pour la Belgique, cela reviendrait à 250 personnes en plus durant deux ans ».

« Nous aurons encore plus de morts »

Raoul Hedebouw a répliqué : « Monsieur le président, monsieur le ministre, je ne vous étonnerai pas d’être un peu déçu de la réponse que vous m’avez apportée. Je suis déçu de voir qu’une des pistes principales en réponse à cette détresse humaine, qui va être présentée aujourd’hui au Conseil européen, est celle de détruire les bateaux des passeurs, de les bloquer, ce qui n’apportera aucune solution pratique et n’aboutira qu’à faire pulluler d’autres filières. Parce que, d’une manière ou d’une autre, les gens arriveront ici. Cela ne fera qu’augmenter davantage les prix sous prétexte que les risques augmenteront, et nous aurons encore plus de morts.

Je crois, monsieur le ministre, qu’on ferait beaucoup mieux, d’abord, d’offrir à ces gens une voie légale pour venir déposer une demande d’asile dans nos pays. Je ne présuppose pas encore de la décision, mais qu’ils puissent au moins déposer une demande d’asile. Il faut déjà arriver vivant sur notre territoire pour pouvoir la déposer!

Ensuite, monsieur le ministre, nous devons nous poser la question des raisons des départs des habitants de ces régions. Il y a, évidemment, des problèmes socio-économiques pour lesquels nos économies occidentales ont, je pense, des responsabilités importantes et écrasantes, par le fait même qu’elles cassent véritablement ces économies du Sud.

Enfin, chers collègues, nous devons aussi nous poser la question du bilan de nos interventions militaires dans ces régions. Nous avons cru qu’avec quelques bombardements, nous allions résoudre les problèmes. Or, quel est le bilan? Il n’y a jamais eu autant de guerres; jamais autant d’armes n’ont circulé dans la région après notre intervention en Libye. Nous devons donc arrêter de penser que nous allons tout régler d’un coup de cuiller à pot. Nous ferions beaucoup mieux d’investir tout l’argent que nous avons mis dans les missiles, dans la coopération au développement, pour aider ces pays à se sortir de leur misère économique. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s